Le supplément Magazine de Renault TALISMAN

evasion


DINARD, ENTRE LUXE ET GRANDES MARÉES

Dinard a séduit les anglais à la fin du XIXe siècle et notamment la famille Faber qui a transformé le petit village en une station balnéaire très prisée par les britanniques. Aujourd'hui, jalonnée de villas de style belle époque jouxtant le bord des falaises abruptes, la côte subit les grandes marées. Pour les contempler au mieux, nous avons séjourné au Castelbrac situé en face de Saint-Malo dans la Baie du Prieuré.

Chargé d'histoire, le Castelbrac est le seul 5 étoiles de Dinard ouvert toute l'année et donc à l'époque des grandes marées qui ont lieu aux équinoxes. Niché dans la Villa Bric Brac, construite par la famille Faber en 1860, l'hôtel de 25 chambres lumineuses et spacieuses est devenu en 1934 une station marine de recherche doublée d'un aquarium. L'entrepreneur Yann Bucaille, très attaché à la ville, rachète l'ensemble en 2010 dans le but d'en faire une adresse incontournable sans dénaturer les lieux. Pari réussi en mai 2015, le Castelbrac construit à flanc de falaise possède un charme rare pour un établissement de ce standing généralement plus impersonnel.

Yann Bucaille a confié l'aménagement intérieur à la designer autodidacte Sandra Benhamou. En s'appropriant les lieux, elle a su redonner à cette villa tombée en ruine son charme british et art déco tout en lui apportant une touche de modernité. Toutes les chambres, quelques baignoires et toilettes, les terrasses, le couloir de nage extérieur chauffé, le restaurant et le bar de l'hôtel donnent sur la mer.
La décoration de l'Aquarium et le bar de l'hôtel magnifient son passé. Les hublots d'origine, les motifs de poissons, d'écailles et de vagues aux couleurs océanes, ainsi que les colonnes gainées de mosaïques vertes, noires et or participent à conserver l'ambiance marine qui y régnait avec subtilité et raffinement.

Le restaurant et le salon de thé ont été baptisés « Pourquoi-pas ? » en hommage aux célèbres trois-mâts goélettes qui permirent à l'explorateur des zones polaires, le commandant Charcot, de partir en expédition au début du XXe siècle.
Les commandes de la cuisine ont été confiées à Julien Hennote qui a fait ses armes aux côtés de grands chefs étoilés. Ses recettes sont basées sur la proximité des produits. Du déjeuner sur le pouce avec des mini-burgers de saint-jacques au dîner gastronomique, le chef nous a régalé de sa cuisine inventive dans laquelle chaque ingrédient conserve sa saveur.